Photo by Igor Kralj / Pixsell

Terre des champions : cap sur la Croatie !

Le retour des champions. Ils ont peut-être perdu la finale de la Coupe du Monde, mais les footballeurs croates ont gagné le cœur de millions de personnes. Partir à la découverte des villes d’origines de ces joueurs héroïques est une invitation au voyage au cœur de l’authentique Croatie.

Le retour des champions. Ils ont peut-être perdu la finale de la Coupe du Monde, mais les footballeurs croates ont gagné le cœur de millions de personnes. Leur succès n’est pas une surprise pour les connaisseurs, alors que la petite ville de Sinj aurait été témoin des prémisses du football, à l’époque romaine, et que Županja possède une statue en l’honneur du ballon rond que l’on connait de nos jours.

Partir à la découverte des villes d’origines de ces joueurs héroïques est une invitation au voyage au cœur de l’authentique Croatie. Premier arrêt dans la région de Zadar pour rendre hommage au capitaine de l’équipe Luka Modrić. La transformation de cet enfant de 5 ans, berger dans les montagnes croates, – découvert sur YouTube – en meilleur joueur de la compétition à 32 ans, a fasciné le monde entier. Le capitaine de l’équipe a grandi dans les rues de Zadar en tant que réfugié en jouant au football.

La ville généralement connue pour ses couchers de soleil, son « Salut au Soleil » et ses Orgues Marines est rentrée dans l’histoire du football international grâce à Modrić et ses coéquipiers Subašić, Vrsaljko, Livaković.

A proximité, les forteresses de Šibenik, ne sont pas les seules atouts défensifs de la ville, comme a su le démontrer Duje Čaleta-Car.

Terre de champions: la Croatie abrite certainement les stades les plus pittoresques du monde. Visitez les superbes infrastructures en front de mer des villes Rijeka, Trogir et de l’île Ugljan, avant de rejoindre Imotski – ville d’origine des joueurs Strinić et Rebić – où vous vous émerveillerez devant l’un des stades les plus incroyables du monde, construit dans la roche.

Peut-être pas aussi incroyable que le match de football le plus inhabituel du monde au fond du Lac Bleu, entre les deux équipes locales Vilenjaci et Vukodlaci, lorsque le lac se vide complètement. Pensez également à visiter l’île de Hvar, la plus ensoleillée d’Europe, où la tradition du football remonte à 1913. La Forska Liga, une compétition unique de 11 équipes se déroule depuis des années sur l’île.

De retour sur le continent à Split, Lovre Kalinić se fera un plaisir de vous faire découvrir l’une des plus grandes villes sportives du pays. A proximité, vous pourrez visiter l’ancienne ville pirate d’Omiš, la ville natale d’Ivan Perišić, surtout si vous aimez les sensations fortes.

Sous le feu des projecteurs, la Croatie a accueilli ses héros, avec 550 000 personnes dans les rues depuis l’aéroport situé près du domicile de Brozović jusqu’à Zagreb où les enfants du pays Ćorluka, Jedvaj, Pivarić, Badelj, Kramarić, Pjaca et Kovačić ont vu leur ville s’illuminer comme jamais auparavant. Un accueil chaleureux dont ont pu bénéficier les nombreux touristes.

Si la Croatie est une terre de foot elle offre également une diversité de paysages naturels époustouflants. Profitez-en pour visiter Karlovac, où le défenseur central Lovren, a fêté son retour.

Après un court trajet en voiture depuis Zagreb, vous découvrirez Varaždin, l’ancienne capitale baroque de la Croatie, riche par son histoire qui s’étend sur plus de huit siècles. La ville fut le foyer des nobles, des propriétaires, des artisans et des artistes les plus riches de la région, notamment à la fin des années 1700. Aujourd’hui, Varaždin abrite l’un des meilleurs entraîneurs, Zlatko Dalić.

Partez également à la découverte de la Slavonie qui est fière de ses joueurs Mandžukić (Slavonski Brod) et Domagoj Vida (Donji Miholjac). Il s’agit de l’une des régions les plus fascinantes et les plus méconnues de Croatie.

Et si vous pouvez mettre cette histoire de foot de côté juste un instant (même en Slavonie), intéressez-vous à la romance des cigognes Klepetan et Malena.

Personne n’oubliera le tire de Rakitić (Sikirevci, Slavonie) qui a offert la qualification à son équipe pour les quarts de finale, tout comme il vous sera impossible d’oublier la beauté naturelle des nombreux parcs nationaux de la Croatie. Arrêtez-vous sur les berges des lacs de Plitvice, inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO…

Mettre le cap sur la Croatie, le pays de ces champions qui ont conquis des millions de spectateurs, c’est un peu comme regarder son équipe jouer au football… C’est un voyage surprenant, entre nature et patrimoine, qui en conquerra encore beaucoup. #CroatiaFullOfExcellentPlayers