Photo by IVO BIOČINA

Retour à la tradition – des chaussons aux broderies dorées et des fleurs

Qu’est-ce qu’un héros de la Coupe du monde pourrait-il bien porter lors de la fête organisée à l’occasion de son retour au pays après avoir disputé le match le plus important de sa carrière, la finale de la Coupe du monde de la FIFA joué à Moscou ? Domagoj Vida a décidé de faire son apparition dans son Donji Miholjac natal, dans une calèche tirée par des chevaux, vêtu du costume traditionnel local, composé d’une chemise blanche, d’un gilet noir et d’un chapeau noir arrondi assorti d’un ruban aux couleurs de la Croatie, rouge, blanc et bleu, ce qui constitue certainement la fête la plus traditionnelle organisée à l’occasion du retour de Russie des héros croates.

Ce fut en effet une fête inoubliable, promouvant une des parties les plus traditionnelles de la Croatie, où chaque village slavon a ses propres traditions et costumes traditionnels, dont il est fier et qui sont portés à chaque célébration. La Slavonie est réputée comme une des régions les plus accueillantes d’Europe, ses costumes traditionnels se distinguant par leur style et leur diversité.

Parmi les costumes les plus connus, figure le costume de Bizovac, dont les détails rouges et jaunes distinctifs confèrent une touche colorée à l’un des costumes croates les plus complexes. Plusieurs couches de tissus courtes retombant après le genou, laissent entrevoir des chaussettes en laine et des chaussons brodés d’or, alors que la casquette est le symbole du statut social de la femme qui la porte. La couronne florale composée de lys artificiels et de pétales de roses constitue le principal ornement du costume.

À l’occasion de la procession des reines organisé au printemps à Gorjani près de Đakovo, une coutume inscrite en 2009 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, vous pouvez assister à un spectacle de costumes aux couleurs vives dominés par les fleurs. Les reines sont aussi appelées « Ljelje », des jeunes filles de la région entonnant des chants de circonstance et dansant avec des sabres. Les rois portent des sabres et des chapeaux ornés de magnifiques fleurs, alors que les reines portent des couronnes blanches à l’instar des jeunes mariées. Cette tradition date de l’époque de la domination ottomane, lorsque les Turcs firent prisonnier tous les hommes de la ville. Les femmes revêtirent alors ce costume pour distraire les Turcs, qui furent convaincus qu’il s’agissait d’esprits, permettant aux hommes de prendre la fuite.

Les costumes traditionnels du Međimurje et du Zagorje, composés de tissus blancs, traditionnellement recouverts de foulards décoratifs, de tabliers et de bijoux, la couleur rouge étant la plus représentée, témoignent de la grande influence de l’Europe centrale. Les points de couture soigneusement réalisées ainsi que la broderie dorée constituent des motifs fréquents, une attention toute particulière étant portée aux chapeaux composant le costume des hommes, le chapeau traditionnel de Pannonie de couleur noir en forme de coupole ou un chapeau noir orné d’un ruban aux trois couleurs croates étant les plus représentés.

Le costume traditionnel de Lika est plutôt simple et se distingue principalement par la traditionnelle casquette rouge de Lika aux contours noir épais portée par les hommes. Le costume des hommes se compose en outre d’une chemise blanche, d’un gilet rouge et d’un pantalon noir, alors que la version féminine du costume est dominée par des décorations colorées associées à un simple foulard blanc porté sur la tête.

Le monde contemporain doit l’un de ses détails vestimentaires les plus courants, la cravate, à la Croatie. Cet accessoire de mode masculine incontournable remonte au XVIIe siècle, époque à laquelle les épouses des soldats croates membres de l’armée françaises attachaient des morceaux de tissus autour du cou de leur époux afin qu’ils soient en mesure de se reconnaître pendant les combats. La cravate avait fait une forte impression sur le roi Louis XIII, bouleversant le monde de la mode masculine pour toujours.

Les costumes traditionnels de la Croatie continentales sont ornés de différents bijoux et décorations, notamment des dentelles dorées, des fleurs et des ducats. Les bijoux sont le plus souvent très simples et reflètent le statut d’un peuple vivant dans la pauvreté. La dentelle de Lepoglava, dont les patrons complexes étaient brodés par les femmes de cette ville, constitue un des ornements les plus importants. Cette dentelle fait, avec celle des îles de Hvar et de Pag, partie intégrante de la tradition croate de la dentelle figurant sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.