Fjaka – Laisse-toi aller, puis détends-toi !

La « fjaka » dalmate a été et est encore aujourd’hui le thème de chansons. Il s’agit parfois même de véritables odes. Même ceux qui savent reconnaitre la « fjaka » ou qui s’y sont abandonnés, auront beaucoup de mal à décrire de qui il s’agit exactement. Chacun d’entre eux a son explication qui est en fait inexplicable. Cependant, ils seront tous d’accord sur un point – la fjaka est un état d’esprit. Certains peuvent la confondre avec de la paresse. Cependant, la « fjaka » n’a rien à voir avec la paresse. Ou même la fatigue. La « fjaka », c’est le repos. Quand le soleil, la mer et la chaleur de l’après-midi se conjuguent, les conditions parfaites pour une fjaka de qualité sont réunies.

 

Qu’est-ce que la « fjaka » et comment la reconnaitre ?

La « fjaka » est-il synonyme de paresse ?

Comme nous l’avons dit, nombreux sont ceux qui confondent la « fjaka » avec la paresse. À première vue, la frontière entre la paresse et la fjaka est très étroite. Cependant, en y regardant mieux, vous vous apercevrez que ce n’est pas la même chose. Les plus fins connaisseurs du phénomène de la fjaka vous diront qu’il s’agit d’un état d’élévation du corps et de l’esprit auquel aspire toute l’humanité. Lorsque quelqu’un est fainéant, il est fainéant.

Peut-ont apprendre la « fjaka » ?

C’est difficile, car la fjaka est quelque chose de propre à chacun. L’intensité de chaque fjaka diffère. On parvient à la « fjaka » au fil de l’expérience, il est nécessaire d’en faire soit même l’expérience, avec l’aide des plus expérimentés qui à chaque moment peuvent donner un conseil utile et pratique. Les plus grands opposants à la fjaka diront qu’il n’est pas possible de l’apprendre parce qu’il n’y a rien d’apprendre. Nous dirons qu’il n’est pas possible d’apprendre, mais qu’il est possible de l’atteindre.

Certains disent que la « fjaka » est synonyme de fatigue ?

La fjaka correspondant plus à un état de ralentissement que de fatigue. Lorsque la « fjaka » vous gagne, vous ralentissez, ou, dans le jargon des automobilistes : lorsque la route est droite, lorsque sa fin disparait dans le brouillard, alors tu passes au point mort et tu attends que la voiture s’arrête d’elle-même. Tu travailles en remettant au lendemain. Lorsque la fjaka te gagne, tu apprends à apprécier un rythme de vie au ralenti.

Comment expliquer la fjaka d’un point de vue scientifique ?

D’une certaine façon, la fjaka est une façon de survivre adoptée par le peuple de Dalmatie. Vous avez certainement remarqué que la fjaka n’existe pas dans les régions au climat plus froid. La fjaka et les phénomènes identiques sont fréquents dans l’ensemble de la méditerranée où les températures estivales atteignent parfois les 40 °C. La siesta en Espagne, le pisolino en Italie…

Dès lors, si vous souhaitez vous reposer, rendez vous en Dalmatie et laissez-vous aller à la fjaka. Une fois gagnés par la fjaka, vous comprendrez ce que sont de véritables vacances. « Doucement », comme dirait les experts de la fjaka.