Photo by ALEKSANDAR GOSPIĆ

Naviguez à travers la Croatie à vélo

Grâce à une côte aussi sauvage qu’époustouflante, un paysage vallonné, des heures d’ensoleillement interminables et une multitude d’îles, la côte adriatique croate compte parmi les destinations européennes les plus convoitées. Mais loin des plages, la côte offre des monuments spectaculaires et des défis pour les cyclistes. Nous vous en présentons six que vous ne devez pas rater.

Pelješac – de Napoléon à Marco Polo

Napoléon devait penser aux cyclistes lors de la construction de sa Route de Napoléon, il y a de cela 200 ans. Car la route qui s’étend le long de la presqu’île abonde en patrimoine naturel et historique puis longe certains des meilleurs vignobles au monde. Si vous pouvez résister aux fameuses huîtres de Mali Ston, admirer la plus longue muraille en dehors de celle en Chine ou les plus grandes salines de la Méditerranée, la descente vers Orebić, la capitale dalmate de planche à voile, avec vue sur Korčula, la ville natale de Marco Polo, vous coupera le souffle.
Napoléon et Marco Polo vous tiendront compagnie le long de cette route. Mais jamais deux sans trois ! Alors venez en renfort à ce duo célèbre et domptez cette route à votre tour 😀

Parenzana – sautez dans le train cycliste

Qui dit que les cyclistes n’ont pas droit à un « tuu-tuu » ? En Istrie, c’est possible. La ligne des chemins de fer Parenzana, qui relie Poreč et Trieste, fut utilisée très brièvement. Au centenaire de son inauguration et grâce aux fonds de l’UE pour la coopération transfrontalière, cette ligne a été rouverte à la grande joie de tous les promeneurs, randonneurs et cyclistes. Il existe de nombreux itinéraires toutefois, le plus populaire reste celui au point de départ à Buje.

Karlovac – itinéraire historique

De nombreux itinéraires cyclistes de Croatie passent par des chemins peu connus ou des routes oubliées. Les quatre routes qui relient les plaines de Pannonie à la côte adriatique ont été nommées après les souverains austro-hongrois ou leurs proches. Ces itinéraires ravivent les routes du XVIIIe et XIXe siècles, qui passent par Karlovac, traversent les forêts denses de Gorski kotar pour arriver à la côte. La Route carolingienne s’étend de Karlovac à Bakar, la Route joséphienne jusqu’à Senj, la louisine jusqu’à Rijeka et la rudolphine d‘Ogulin à Novi Vinodolski. Explorez ainsi les virages de Caroline ou de Joséphine, à vous le choix 🙂

La route classique de Velebit à Senj– itinéraire que vous pouvez faire dans les deux sens

Le patrimoine naturel croate, omniprésent et diversifié, permet aux cyclistes de découvrir le meilleur de la côte et de l’intérieur, à différents degrés de difficulté. Peu après le départ du quai de Senj, la route monte rapidement le long du parc national du Velebit du nord, jusqu’à son sommet Zavižan. Pour une montée de 1734 mètres d’altitude, il faut seulement 35 kilomètres mais l’effort en vaut la peine. Au contraire, l’itinéraire dans le sens inverse est beaucoup plus relaxant.

Fužine – de la montagne à la mer

Si vous cherchez le défi ultime tout en explorant la diversité climatique de la Croatie, l’itinéraire de Fužine jusqu’à la riviera de Crikvenica est fait pour vous. Cette route commence et finit à 800 mètres d’altitude, dans une forêt froide et exubérante, en passant par le niveau de la mer et les chaleurs de la côte. Ce changement climatique radical et une montée de 2200 mètres font de cette route le paradis des adeptes du VTT. Après un itinéraire aussi difficile, rien de mieux qu’une course jusqu’à la mer Adriatique pour vous rafraîchir.

Lac Peruča – une course pleine d’aventures

La côte dalmate est surtout connue pour la mer Adriatique mais si vous vous y éloignez un peu vers son intérieur, vous y trouverez le paradis intact du lac Peruča. Bordé de montagnes spectaculaires, le lac Peruča accueille le centre international d’aviron et est au cœur d’une des destinations du tourisme d’aventure les plus protégées, la région de Dalmatinska zagora. Commencez et finissez votre course dans la ville historique de Sinj, hôte du célèbre tournois des chevaliers d’Alka. Et qui sait, peut-être qu’ils vous laisseront y participer même si votre monture est légèrement différente du traditionnel cheval.

P. S. Il y a aussi les incroyables routes qui vous mènent de la source de la rivière Krka jusqu’à la cascade de Krčić… Il existe tellement de possibilités d’exploration.