Photo by Boris Kačan

La machine à voyager dans le temps est en fait un bateau !

Avec sa mer cristalline, ses magnifiques plages, ses charmantes villes côtières et ses monuments historiques, la Croatie offre aux amateurs de voile quelques unes des plus belles routes nautiques au monde. Mais saviez-vous qu’il est possible de combiner un voyage en voilier avec la visite de six des huit sites croates classés au patrimoine mondial de l’humanité ? Embarquez, prenez le large et profitez d’un patrimoine culturel exceptionnel !

#1 Complexe épiscopal de la Basilique euphrasienne dans le centre historique de Poreč

Commencez votre voyage culturel en mer à l’ACI Marina dans la ville istrienne de Rovinj. A partir de là, seulement un court trajet vous sépare de la ville patricienne médiévale de Poreč. Une fois au mouillage dans la marina de Poreč, vous pouvez rejoindre à pied, en seulement quelques minutes, la Basilique euphrasienne située à l’extrémité nord du centre historique de la ville. La cathédrale, nommée en l’hooneur de l’évêque Euphrasius, est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité depuis 1997. Le complexe épiscopal, datant du 6ème siècle, avec sa sacristie, son baptistère, son clocher et son palais épiscopal, est un exemple éclatant de l’architecture byzantine méditerranéenne.

#2 Cathedrale de Saint Jacques à Šibenik

Remontons à bord et continuons en direction du sud : notre prochain arrêt est la ville de Šibenik en Dalmatie centrale, un peu au sud de Zadar. Avec sa côte impressionnante et des dizaines d’îles, l’archipel de Šibenik est un vrai paradis pour les passionnés de voile. Vous pouvez laisser votre bateau dans la marina ACI de Vodice et parcourir les dix derniers kilomètres jusqu’à la délicieuse ville historique de Šibenik en voiture de location, en taxi ou même à vélo. Dans le centre-ville, au sud de l’ancienne place principale, vous trouverez le but de votre excursion – la cathédrale Saint Jacques. Ce monument d’architecture sacrale à nul autre pareil réunit des influences artistiques d’Italie du nord, de Dalmatie et de Toscane. Avec ses décorations uniques, dont des portraits de citoyens de Šibenik sculptés sur sa façade, la cathédrale est considérée comme le plus grand succès architectural des 15ème et 16ème siècles. Elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’humanité en 2000.

#3 Ville historique de Trogir

De nouveau à bord ? Alors continuez vers le sud le long de la côte croate. Une fois passé près de l’île Drvenik Veli, la ville historique de Trogir, votre prochaine destination, est à seulement quelques kilomètres. Nous vous recommandons de mouiller votre bateau dans la marina ACI Trogir. Dès que vous aurez mis pied à terre, vous vous trouverez au beau milieu du musée qu’est la ville de Trogir. En tant qu’excellent exemple de continuité urbaine, le centre historique de la ville est sous tutelle de l’UNESCO depuis 1997 et abrite des églises romanes ainsi que d’imposants palais renaissances et baroques. Il serait impossible d’énumérer tout ce qui mérite d’être visité à Trogir ; néanmoins, évoquons l’un de ses monuments les plus importants, la cathédrale de Saint Laurent avec son impressionnant portail de Radovan remontant au 13ème siècle, considéré comme le plus remarquable exemple d’architecture romane et gothique de Croatie.

#4 Complexe historique de Split avec le Palais de Dioclétien

Votre itinéraire vous amène maintenant à Split, situé à seulement quelques kilomètres à l’ouest. Les alentours de la deuxième plus grande ville de Croatie constituent l’une des régions les plus intéressantes de l’Adriatique. Quand vous vous approchez de Split cherchant un bon mouillage, vous devriez essayer l’ACI Marina Split. Elle est située sur la presqu’île de Sustipan, tout près du début du Lungomare, la plus longue promenade en bord de mer d’Adriatique. La marina est ouverte toute l’année et elle est protégée de la mer houleuse et des vents par de longues digues. Si vous mouillez ici, vous aurez seulement une courte promenade jusqu’à votre destination UNESCO, le complexe historique de Split avec le palais de Dioclétien. Le dit Palais, qui fut construit à la charnière entre le 3ème et le 4ème siècle en tant que résidence où l’empereur romain Dioclétien allait passer sa retraite, réunit les caractéristiques d’une luxueuse villa et d’un camp militaire. Split, comme on le sait aujourd’hui, s’est développé à partir de ce palais. Au fil des années, l’ancienne forteresse s’est progressivement transformée en une ville animée, avec ses nombreuses boutiques, cafés et restaurants. Les éléments de l’ancien palais se sont assimilés à la structure urbaine, se dotant de nouvelles fonctions – le mausolée de l’empereur, par exemple, est devenu une cathédrale.

#5 La pleine de Stari Grad sur l’île de Hvar

Encore une fois, seulement un court trajet vous sépare de votre prochaine destination – la plaine de Stari Grad sur l’île de Hvar, située au large de la côte dalmate, entre les îles Brač, Vis et Korčula. Nous vous recommandons de vous amarrer dans l’ACI Marina Vrboska qui assure une bonne protection contre le vent. La ville de Stari Grad et la plaine homonyme, votre destination UNESCO sur l’île de Hvar, se trouvent moins de 10 kilomètres plus loin de l’autre côte de l’île et vous pouvez y arriver en transports en commun. La plaine de Stari Grad a été inscrite au patrimoine mondial de l’humanité en 2008. La parcellisation des terrains cultivés y fut aménagée par les colons grecs au 4ème siècle av. J.C. et elle est encore utilisée comme telle aujourd’hui, ce qui en fait l’une des plus anciennes régions agricoles au monde. En outre, plus de cent importantes découvertes archéologiques y ont été effectuées, comprenant de nombreuses “villae rusticae” (résidences des propriétaires terriens à l’époque romaine) ainsi que des bâtiments destinés à l’agriculture datant de la période grecque.

#6 Vieille ville de Dubrovnik

Après cette étape, on lève encore une fois l’ancre et on se dirige vers Dubrovnik, où notre voyage en mer se termine. La beauté et le riche patrimoine culturel de la “Perle de l’Adriatique” se reflètent dans l’aménagement de la marina locale. L’ACI marina Dubrovnik, située à l’embouchure de la baie de Rijeka Dubrovačka, a été proclamée meilleure marina de l’Adriatique et est censée être la marina la plus sûre pour le mouillage et l’entretien des bateaux. Un autre avantage : l’ACI Dubrovnik n’est pas seulement l’une des plus belles marinas de l’Adriatique, elle est aussi située à seulement 10 kilomètres du centre historique de la ville, classée patrimoine mondial depuis 1979. Etant donné que Dubrovnik est une petite ville, la meilleure façon de la visiter est de s’y promener à pied. Même s’il y a là de nombreuses églises, forteresses et autres monuments importants à explorer, la plus grande attraction est sans doute constituée par les imposants remparts en pierre qui ceinturent la ville. Aujourd’hui, ces remparts constituent l’emblème mondialement connu de la ville et ont aussi été choisis comme scène privilégiée pour y situer le Port-Réal de la célèbre série télévisée le “Trône de Fer”.