Photo by Zoran Jelača

Jeux de soif: histoire des ancêtres de zinfandel

La première rencontre avec les vins croates, forts d’environ 130 cépages de raisin autochtones, peut s’avérer décourageante à cause des noms difficilement prononçables par les visiteurs étrangers, ceci raison d’absence de voyelles. Cependant, vous ne le regretterez pas, particulièrement dans le cas des cépages de la région côtière de Croatie, qui sont à l’origine de vins ravissants. Sans le savoir, vous connaissez déjà certains de ces vins.

Cousin du vin américain

Tout d’abord, cassons la langue sur le Crljenak kaštelanski, cépage de la région de Kaštela, étudié avec soin jusqu’en 2001, quand les scientifiques de l’Université Davis ont pu confirmer que son ADN correspondait à 100% au célèbre cépage américain zinfandel. Alors, ce mot imprononçable, qui est en vérité un authentique zinfandel, n’est qu’un parmi les nombreux trésors vinicoles que nous réservons à ceux qui voyagent le long de la côte et des îles adriatiques.

Petite baie pour une plénitude de goût

Les liens avec le zinfandel ne s’arrêtent pas là. Le plus célèbre vin rouge dalmate, plavac mali (petit plavac, nommé ainsi en raison de ses petites baies au goût intense), provient du même ancêtre que le zinfandel original. Grâce aux coteaux de la presqu’ile de Pelješac et des vignobles sur des pentes raides sur le côté sud de l’île de Hvar, les vendanges de plavac mali sont une tâche ardue et son prix élevé reflète la rareté du fruit. Cependant, si vous voulez véritablement découvrir la Dalmatie, ce vin en est le meilleur moyen. Plavac mali est disponible dans toute la Dalmatie mais les îles et la côte même sont encore plus fascinants car ces lieux recèlent des cépages autochtones, limités à un terroir précis. L’un de ces endroits est l’île de Vis, où la vigne s’enracine dans le sable donnant ainsi une note de fraîcheur aux cépages connus dans le monde entier.

Ivo Biočina

Raisin particulier des îles particulières

Prenons en exemple l’île de Hvar. Il existe sur cette île pas moins de six cépages qui ne sont cultivés qu’à cet endroit. Parmi eux se distingue bogdanuša, vin léger dont le nom désigne le « don de Dieu » et qui s’exporte jusqu’en Californie. Il y a aussi le darnekuša, un cépage rouge cultivé à plus de 400 mètres d’altitude sur une île dont le sommet se trouve à 621 mètres.

Les îles voisines cachent ses propres spécialités. On se demande comment Marco Polo a pu quitter l’île de Korčula après avoir goûté grk, un cépage blanc qui ne réussit que dans les vignobles sableux de Lumbarda. Le fait qu’on ne puisse acheter que deux bouteilles à la fois témoigne de sa popularité. Korčula est également connue pour le célèbre vin blanc dalmate, pošip, grâce auquel la région de Čara s’y impose et qui est aujourd’hui trouvable sur les îles de Hvar et de Brač puis dans d’autres régions de Dalmatie. Il est aussi possible de partir à la recherche de cépages autochtones au nord de la côte croate, particulièrement sur l’île de Krk, où l’on trouve le cépage žlahtina dont les vignobles couleur or entourent la petite et charmante ville de Vrbnik.

Pays du raisin

Toute histoire de vin croate comprend des vins locaux d’une qualité exceptionnelle. Les viticulteurs d’Istrie sont très fiers, pas sans raison, de leurs deux cépages autochtones : le blanc malvazija et le rouge teran. Les restaurateurs de la région les soutiennent en présentant ces vins sur leurs cartes.

Ivo Biočina

La côte et les îles croates offrent une fascinante diversité d’événement, culture, traditions et choix gastronomique qui accompagnent à merveille la diversité des vins. Nous sommes convaincus qu’après quelques gorgées, tous vos problèmes de prononciation disparaîtront!

Maja Danica Pečanić